La fontaine : une création de Marcel Duchamp, un urinoir renversé

<> de Marcel Duchamp est une œuvre d'art exposée au centre Pompidou représentée par un urinoir renversé. C'est de celle-ci qu'est né l'art conceptuel. Depuis sa création en 1917, elle continue de provoquer de nombreuses réactions et certains le qualifient d'une "œuvre mythique". Dans cette article vous découvrirez cette fameuse fontaine, son histoire et son devenir.

Histoire, naissance et origine de cette fontaine

C'était en avril 1917 que Marcel Duchamp s'est rendu dans un magasin de plomberie appartenant à la société J.L Motts Iron Work à New York pour acheter un urinoir industriel. Une fois pris, il le posa à l'envers et le transforma en fontaine, ce qui donna naissance au titre poétique, La fontaine. Il y appliqua ensuite un pseudonyme : <>, représentant sa signature fait avec la peinture noire.
À l'époque, Marcel était membre directeur de la SIA (Société des artistes indépendants), avec son ami Walter Arensberg, directeur administratif. Le principe de cette société est que tout artiste peut en devenir membre et de ne refuser aucune œuvre. Ainsi, La fontaine pouvait entrer dans le monde des arts à l'occasion du premier salon de la SIA. Mais malgré ces atouts, cette œuvre fut simplement refusée comme étant <> et plusieurs autres motifs de refus ont été souligné.

Devenir et description de La fontaine de Marcel Duchamp

Cette fontaine malgré les obstacles qu'elle a eus pour se mettre en surface dans le monde des arts, finira par devenir une véritable œuvre d'art. Si aujourd'hui on la connait partout et qu'on en parle, c'est grâce à l'ingéniosité de Marcel Duchamp, son courage et sa détermination. En effet, il crée une revue, The blind man avec l'aide de Henri-Pierre Roché et Béatrice Wood pour défendre le R. Mutt. Ce qui a permis la naissance de l'art conceptuel; sans oublier l'article intitulé "Le Bouddha de la salle de bain" de Louise Norton faisant partie de la même revue.
Sur l'objet est apposé une inscription faite de peinture noir : <>. La fontaine est pivotée d'un quart de tour de sorte que la face initialement verticale devienne horizontale. L'objet exposé au musée d'art du centre Georges Pompidou n'est pas l'œuvre original. Il s'agit de sa réplique réalisée en 1964. C'est un miroir en faïence blanche recouverte de peinture et de glaçure céramique dont les dimensions sont 63 × 48 × 35 cm.